4 KPI essentiels pour mesurer l’engagement sur vos apps mobiles

4 KPI essentiels pour mesurer l’engagement sur vos apps mobiles

L’omniprésence des applications mobiles dans la vie quotidienne des utilisateurs de smartphones et de tablettes offre aux entreprises la possibilité de susciter l’engagement de leurs clients et de dégager plus de chiffre d’affaires grâce aux achats et aux publicités in-app.

Dans les faits, les recettes mondiales provenant des « stores » devraient atteindre 51 milliards de dollars en 2016 (soit presque 24 % de plus qu’en 2015). Ce chiffre devrait quasiment doubler au cours des années à venir, le volume des dépenses des consommateurs sur les applications mobiles prévu pour 2020 s’élevant à au moins 101,1 milliards de dollars. (Source : Prévisions App Annie sur les applications mobiles, 1er trimestre 2016)

Compte tenu du potentiel que peut offrir une application mobile attrayante et appréciée à une marque, la majorité des entreprises recherchent constamment de nouvelles façons de stimuler l’engagement et l’intérêt des utilisateurs.

 

L’engagement : une étape cruciale du cycle de vie de l’app

Avant de nous pencher sur la mesure de l’engagement des applications mobiles, revenons un peu en arrière. Le cycle de vie d’une application mobile comprend 4 étapes clés : l’acquisition, l’engagement, la monétisation et la fidélisation.

 

Cycle de vie utilisateurs application

 

 

L’engagement est essentiel pour atteindre vos objectifs et réussir les étapes ultérieures de monétisation et de fidélisation. (En effet, si votre application ne suscite pas au préalable l’engagement des utilisateurs, il est probable qu’ils ne reviennent pas très souvent dessus.)

Pour étudier le niveau d’engagement de votre application mobile et comprendre comment les utilisateurs interagissent avec elle, voici 4 KPI à suivre absolument :

 

1. Temps passé sur l’application (durée de session)

Compte tenu du type et de la quantité de contenu disponible dans votre application, le temps passé sur votre application semble-t-il cohérent ? Si votre application propose une quantité importante de contenu et de fonctionnalités de qualité mais que la durée de session semble être courte, c’est peut-être le signe de problèmes de navigation ou d’ergonomie ; il peut être intéressant d’examiner et d’améliorer le déroulement de votre expérience utilisateur.

 

Si la durée de session diminue avec le temps, vous pouvez partir du principe que les utilisateurs ne sont tout simplement pas intéressés. Il est temps de chercher à ajouter du contenu de qualité !

 

2. Fréquence d’utilisation

Mesurez la fréquence d’utilisation pour savoir si vos utilisateurs trouvent votre application intéressante et s’ils s’y attachent. En examinant la fréquence d’utilisation, vous pourrez également connaître la proportion d’utilisateurs occasionnels et d’utilisateurs assidus de votre application. Utilisez la segmentation pour vous concentrer sur ces utilisateurs réguliers et observer leurs comportements.

 

3. Utilisation répétée

Les utilisateurs sont-ils accros à votre application ? C’est ce que le KPI de l’utilisation répétée vous indiquera. Mais, pour que ces KPI vous fournissent des informations exploitables, vous devez d’abord fixer un objectif d’utilisation répétée en fonction du type d’application que vous proposez. Par exemple, une application de service (actualités, infos trafic, météo, etc.) pourra être utilisée tous les jours, tandis qu’une application de loisirs (jeux, divertissement, achats, etc.) ne sera peut-être utilisée que quelques fois par semaine. Si vous voulez augmenter votre utilisation répétée, réfléchissez à des moyens de multiplier les interactions avec vos utilisateurs.

 

4. Taux d’abandon

Analysez vos taux d’abandon afin d’identifier les éventuels écrans affichant des taux anormalement élevés. Puis concentrez-vous sur ces écrans : pourquoi les utilisateurs quittent-ils l’application en ce point précis ? Utilisez l’analyse des incidents pour savoir sur quelles pages votre application a tendance à se fermer et aider vos développeurs à identifier d’éventuelles anomalies.

 

BONUS ! Mettez en parallèle le contenu de votre application avec l’information sur la connexion Internet de vos utilisateurs. Avec l’analyse « Vitesse de connexion » de l’Analytics Suite d’AT Internet, vous pourrez voir la répartition des utilisateurs qui accèdent à votre application avec la 3G, la 4G et le Wi-Fi. Si la plupart utilisent la 4G ou le Wi-Fi, vous pouvez leur offrir une application riche en vidéos, par exemple.

 

Pour aller plus loin dans l’app analytics et apprendre à mesurer les performances de votre application mobile tout au long de son cycle de vie (acquisition, monétisation et fidélisation), téléchargez gratuitement notre Guide du Mobile App Analytics :

LIRE LE GUIDE


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Envoyer un commentaire

Loading Facebook Comments ...