Socialisez ! 4 conseils pour se lancer efficacement dans le web social

En tant qu’individus, le web social a profondément changé nos habitudes, notre quotidien, notre façon d’acheter, de nous exprimer, et même de travailler.

Pour les entreprises, ce sont de nouveaux métiers à inventer, de nouvelles compétences à intégrer, mais aussi un nouveau canal de communication à apprivoiser, pour le meilleur… et pour le pire.

Mais le web social, c’est aussi (et surtout !) de nouvelles réalités :

1. La communication maîtrisée n’est qu’un lointain souvenir.

La parole est aux internautes. Alors assurez-vous de leur offrir un espace de paroles et d’idées où ils se sentiront écoutés et libres de s’exprimer. Ouvrez des espaces de parole adaptés en fonction de vos objectifs.

2. Sans stratégie de présence, point de succès.

Offrir la parole aux internautes, c’est bien, être présent, se montrer, et communiquer (parfois différemment) c’est encore mieux ! Votre stratégie de présence doit être définie en fonction de vos attentes et de vos cibles, mais aussi répondre à des objectifs bien qualifiés. Grâce à ces premiers critères, vous serez en mesure de définir quelle plateforme est la plus adaptée pour vos actions de community management.

3. En quelques heures, votre réputation peut être faite ou défaite.

Soyez vigilants. Écoutez, agissez, réagissez, soyez attentifs et surtout, réactifs. Les outils de monitoring des médias sociaux sont indispensables pour prendre connaissance, souvent en temps réel, de toutes les conversations en cours. Ils informent sur les tendances, le sentiment global autour de votre marque, les canaux et auteurs les plus actifs. Correctement paramétrés et utilisés, ils permettent de détecter les risques et d’anticiper.

4. La mesure de ROI reste encore fragile.

Dans ce domaine, votre seul salut sera l’utilisation de KPIs (Indicateurs Clefs de Performance). Comme en web analytics, ils sont indispensables. Ils pourront par exemple porter sur l’engagement et les interactions autour de votre marque, la portée et l’influence des auteurs / sites qui parlent de vous, les conversions ou leads que vos actions ont permis de générer, ou encore le sentiment global autour de votre marque.

En résumé

Prenez le temps de construire une approche réaliste : associée à une stratégie solide, un monitoring efficace et bien sûr aux investissements humains nécessaires, elle vous permettra sans aucun doute de réussir votre incursion dans le web social, et d’en tirer profit.

Enfin, ce que le web social ne doit surtout pas changer, c’est votre approche et votre travail d’analyste. Tout comme en web analytics, la démarche d’analyse doit être rigoureuse, construite sur le long terme, avec des outils adaptés, et fonction d’une stratégie solide.

Besoin d’outils d’e-réputation adaptés et d’accompagnement ? Nous pouvons vous aider, n’hésitez pas à nous contacter !

 

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

6 Commentaires

  1. Sylvain
    17 février 2012 at 15 h 57 min

    Ma foi, voici un fort bon résumé des bonnes pratiques du SMO !

  2. Mélanie Claisse
    20 février 2012 at 10 h 00 min

    Bonjour Sylvain, et merci pour votre commentaire encourageant :)

  3. H.Majjane
    10 avril 2012 at 17 h 01 min

    Merci bien pour ces astuces

  4. Alex
    17 mars 2013 at 13 h 00 min

    Salut,

    Il est vrai qu’une bonne pratique et des outils de référencement ainsi qu’une bonne méthode webmartketing est essentiel pour se lancer efficacement dans le web, tes conseils sont tout simplement géniales. Je partage sur facebook, merci a toi !

  5. Christophe
    29 mars 2013 at 19 h 27 min

    Article fort intéressant.
    Le développement du point 3 serait utile pour tous, je pense.
    Christophe

  6. dplanchot
    3 avril 2013 at 11 h 34 min

    Merci Christophe. Si tu veux en savoir plus sur le point 3, tu peux lire notre article sur le monitoring de l’e-réputation.
    David

Envoyer un commentaire

Loading Facebook Comments ...