Article_Reporting-Multisite

Lorsqu’on travaille avec les chiffres l’erreur peut vite arriver. Formules mathématiques fausses, filtres erronés, mauvaise addition de données qui ne devraient pas l’être, représentent autant de cas de figure problématiques. L’agrégation de données de plusieurs sites et canaux est surement un des points les plus sensibles car l’envie et le besoin d’avoir une vue d’ensemble de son environnement digital est primordial.

88% des reportings sur Excel sont (partiellement) faux

D’après une étude de MarketWach en 2013*, . Autant l’admettre, ce chiffre est énorme, et chacun peut vite se rendre compte de l’étendue des dégâts que cela peut occasionner dans une entreprise : mauvaises interprétation des chiffres et donc mauvaises décisions qui en découlent.

Si l’on rajoute à cela la complexification du parcours visiteur ainsi que la démultiplication des points d’interactions qu’un prospect peut avoir avec une marque, on imagine aisément que le suivi d’activité est laborieux à mettre en place.

Pour couronner le tout le cabinet Cisco nous annonce que d’ici 2020, chaque personne disposera d’environ 6 objets connectés en moyenne**. C’est alors que se pose la question suivante : Comment obtenir des données de digital analytics fiables, justes et qui soient représentatives de l’ensemble de mes supports digitaux ?

3 facteurs indispensables à prendre en compte

  • L’exhaustivité. Il est loin derrière nous le temps où les marques disposaient d’un seul et unique site web, sur lequel la grande majorité des chemins de navigation commençaient par la page d’accueil. Comment faire aujourd’hui pour mesurer PC, téléphone portable, tablettes, etc. ? La liste des différents canaux digitaux est déjà longue et elle s’allonge en permanence, preuve en est avec le lancement récent de l’Apple Watch. Dans ce contexte, la mesure d’une campagne marketing est complexe, nécessitant temps et concentration. Il faut pouvoir analyser plusieurs sites en simultané, avec le moins de configuration et marquage possible, tout en ayant la possibilité de rajouter des sites et/ou apps au fur et à mesure.
  • La simplicité. Lundi matin, réunion d’équipe à 10h30, vous avez 1H pour mettre à jour vos tableaux de bords de campagnes diffusées à la fois sur votre site web, 1 site mobile, 3 applications. Pour y arriver, vous allez jongler entre les différents sites, récupérer les données, les consolider dans un tableur pour ensuite les intégrer dans votre tableau de bord. Pour gagner du temps, un outil central, vous permettant de regrouper vos données dans une seule et même interface est primordial.
  • La consistance : Nul besoin de citer à nouveau les chiffres illustrés plus haut, la nécessité de disposer de données fiables n’est plus à prouver. C’est au moment crucial de l’implémentation qu’il vous faudra prendre le temps nécessaire pour tester le marquage et vous assurer de l’intégrité totale des données. Cette fiabilité est d’autant plus importante qu’elle vous permettra de fédérer l’ensemble des utilisateurs de telle sorte que la véracité des chiffres ne soit jamais remise en question. Bref, si votre donnée n’est pas « robuste » les conséquences peuvent être désastreuses. Le plus simple pour éviter tout problème lié au retraitement de la donnée est aussi de récupérer la donnée déjà retraitée, filtrée, et agrégée.

Utilisez des outils pour agréger vos données de reporting

Sur toute bonne plateforme Digital analytics, vous devez pouvoir effectuer un reporting multi-site. C’est-à-dire être capable d’analyser, en quelques clics, votre performance de manière globale : trafic, campagnes, recherches, etc.

L’application Data Query d’AT Internet vous permet de répondre à toutes ces exigences. Pour vous simplifier encore plus le travail nous vous proposons des analysés pré-construites, que nous consolidons sur tous vos sites et que vous pourrez demander régulièrement, ou sur de longues périodes allant jusqu’à 6 mois.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo de notre webinar sur le reporting multisite.

Voir la vidéo du webinar

[divider] [/divider]

*Source : http://www.marketwatch.com/story/88-of-spreadsheets-have-errors-2013-04-17

** Source :Cisco  « IoT in Logistics », 2015

Auteur

Chef de produit - AT Internet. Après une première expérience dans le secteur du e-commerce Marion a intégré AT pour travailler sur des projets avant-vente avant de devenir Product Manager. Spécialisée dans l’exploration de données, ses sujets de prédilections : les API et de l’application Data Query sur laquelle elle travaille depuis son lancement en 2012."