Jon Snow approuve ce Catch Up.

L’IA d’aujourd’hui

La tendance est souvent de se projeter dans l’avenir (souvent fantasmé) pour parler d’Intelligence Artificielle. Mais aujourd’hui, de quoi parle-t-on ? Comment l’automatisation redéfinit-elle le travail, sur le terrain, en 2019 ? Cette étude prend 2 exemples concrets. Dans l’Agtech (l’agriculture connecté), la super productivité boostée par le big data peine à produire des résultats. Des questions logistiques se posent. Les capteurs nécessitent des investissements conséquents pour réaménager les installations agricoles. Et puis les campagnes sont souvent mal connectées. Les agriculteurs interrogés dans cette étude déplorent le temps passé devant leur bureau (plutôt que dans leurs champs). L’interprétation des data pose aussi problème. Les outils censés faire gagner du temps demandent (naturellement) du temps de prise en main et de compréhension, quand ils sont utilisés (les logiciels embarqués dans les tracteurs John Deere ne serait quasiment pas exploités). La techno va donc plus vite que l’évolution du métier. Dans le commerce, l’automatisation des caisses reconfigure l’organisation du travail. Sur les apports, les points de vue divergent entre employés et managers (précarisation pour les uns, rentabilité pour les autres). Mais objectivement, sur le terrain, la caisse automatique nécessite un déploiement d’efforts considérable (surveillance, assistance) de l’être humain, à qui l’on doit aujourd’hui le succès de ce type d’automatisation. Imaginez la scène si aucun humain n’était présent pour débloquer la caisse. L’IA du présent se frotte à la réalité.

Suivre la voix

Quels sont les impacts de l’audio pour le marketing digital (et le suivi analytics) ? Le consultant Nicolas Hinternesch décrypte les changements induits par l’arrivée des assistants vocaux dans l’écosystème digital. Des bouleversements importants sont pressentis. La manière d’interagir avec sa voix (vs l’écran) est déjà un changement comportemental radical en soi. La recherche vocale n’offre qu’une seule réponse possible. Finies les pages de résultats et donc l’accès aux sites des marques et des producteurs de contenus. Cette nouvelle donne va potentiellement transformer les modèles publicitaires et complexifier les stratégies d’engagement et de rétention des consommateurs sur un site web. L’adaptation des marques semble alors inéluctable, à l’instar de la BBC qui a intelligemment ajusté son offre de service (design et contenus) aux pratiques audio. Côté analytics, le challenge est d’intégrer cette nouvelle source de données vocales dans son périmètre d’analyse actuel. Pour cela un tracking personnalisé est essentiel. Les grands fabricants proposent quelques métriques, mais très génériques et limitées. La solution préconisée est de faire appel à un fournisseur analytics permettant une personnalisation suffisamment souple du marquage.

Long discours

#cicero est une plateforme d’analyse linguistique des discours politiques. Son but : aider les citoyens à y voir plus clair dans la masse d’infos relayée par les médias. Et comprendre le positionnement de nos élus sur des grandes thématiques. Le concept : taper son mot-clé (écologie, impôt, etc.) et accéder aux déclarations des candidats (aux formats vidéo, radio, réseaux sociaux) pour pouvoir comparer les prises de positions. 1 discours politique sur 3 ne fait que justifier le fait d’aborder une thématique précise (sans finalement traiter du fond du sujet). On parle alors de méta-discours qui ne servent qu’à formuler des enjeux. Ce projet initié par l’IDHN (Institut des Humanités Numériques) veut donc objectiver la parole politique pour réduire la défiance et remettre le citoyen sur le chemin des urnes.

Standard vidéo

4 instituts (Médiamétrie, Barc, Numeris et Video Research) annoncent la création de l’alliance internationale GAMMA. Une initiative de standardisation de la mesure de l’audience vidéo à l’échelle mondiale. Il s’agit de développer des normes et processus communs pour harmoniser la mesure. Aujourd’hui, en France, la mesure de référence de l’Audience Vidéo Ordinateur repose sur une méthodologie hybride d’échantillonnage (16 000 individus) enrichie par des données sites-centric certifiées (ACPM). Des évolutions sont donc attendues dans les prochains mois. Rappelons aussi que tout bon outil Web Analytics peut vous fournir des métriques comportementales et KPI précis sur la consommation vidéo (temps de lecture, délais de chargements, visionnages complets, lectures avec déplacements du curseur, etc.) avec le gros avantage de mettre cette analyse en perspective de la performance de tout votre dispositif digital.

Viralité

Ces visualisation interactives montrent comment des idées, des informations ou même des virus se propagent dans un réseau. Réglez des paramètres comme le taux de transmission ou le degré d’immunité et regardez l’infection (ou la rumeur) se répandre.

A très vite sur les Internets !

Crédits :

meltingasphalt.com

Author

Responsable éditorial. Bernard est en charge de la stratégie de contenus pour AT Internet. Il possède une expérience de 10 ans dans le domaine du Content Marketing. Ses sujets de prédilection : le data marketing, les stratégies d'Inbound, la communication éditoriale web et les digital analytics.

Comments are closed.