AT Internet Catch up : survie de la presse, fausse alerte et french fries

Au menu : de la survie, de l’espionnage, du clic, de la culture et du scrabble. Bon catch up !

Dominant & dominés

Un double éclairage particulièrement instructif dans cet article must-read pour comprendre les relations de dépendance de la presse vis-à-vis de Google depuis 2014. Mais aussi pour cerner les enjeux de cette emprise et la stratégie de lobbying actuelle de Mountain view pour arriver ses fins, aujourd’hui et demain.

Ce papier retrace d’abord la trajectoire ultra dominatrice du moteur de recherche sur les acteurs de la presse : le monopole de Google News qui a fait plier la presse allemande, l’adoption du format AMP par les médias corrélée avec la généralisation de l’index mobile-first. On apprend aussi que Google, opportuniste, va bientôt lancer un nouveau moteur de fact-checking, histoire de s’acheter une vertu. Ou comment le manque de crédibilité journalistique d’un géant [Facebook] renforce la puissance de l’autre [Google]. Arrive ensuite la démonstration implacable de la mainmise financière de Google sur les médias : le modèle payant qui n’a d’autres choix que d’utiliser les services estampillés Google pour recruter de nouveaux abonnés, ou encore la directive européenne autour du droit voisin qui pourrait accentuer l’addiction… Bref, la Google-dépendance de la presse est un dommage collatéral inquiétant. Il est le fruit d’intimidations et d’attaques répétées du géant contre toute forme de concurrence (ou d’émancipation)… En creux, l’idée d’un danger planant sur la démocratie. Celui d’un groupe privé qui a droit de vie ou de mort sur la presse. Précis, documenté, édifiant. Bref, à lire.

DNSpionnage

Annonce d’une cyber attaque mondiale façon Bureau des légendes ces dernières semaines. D’ampleur inédite, les hackers cibleraient les noms de domaines (DNS) d’organismes gouvernementaux, de services de renseignements ou de police, de compagnies aériennes ou de sociétés industrielles pétrolières. L’ICCAN aurait appelé les responsables info à déployer un protocole de protection. La dernière attaque en date proviendrait d’Iran. Le secrétaire d’état au numérique français en a même fait l’annonce angoissante… MAIS finalement plus si grave selon l’Obs, l’attaque a été rétrogradée en risque significatif… Le spécialiste en cyber sécurité Stéphane Bortzmeyer explique que l’attaque en question est connue depuis plusieurs années. Il tempère donc l’info en évoquant le caractère sensationnaliste de l’annonce, et incite plutôt aux mesures d’hygiène numérique.

Moteur de réponse

On clique de moins en moins sur nos résultats de recherches. Le taux de clics des résultats naturels (hors liens sponso) est en baisse selon une étude SparkToro/Jumpshot. En cause, Google qui siphonne un important pourcentage du trafic à ses propres fins dans les produits et réponses des SERPs selon Rand Fishkin, le gourou du SEO. Le phénomène inquiète d’autant plus que la part des clics enregistrée sur les annonces ne comble pas la perte de trafic organique. Les internautes ne cliquent plus. Ils se contentent de regarder les réponses. 30% des requêtes n’aboutissent pas. Dans ce contexte, difficile de drainer du trafic naturel sur son site. Les missions des experts SEO se compliquent…

Culture data

Comment la BBC mise sur ses data analytics pour faire grimper son audience web. Rebecca Salsbury, Head of Product, évoque la stratégie du groupe pour pousser son jeune public à consommer les contenus du site : simplification de l’inscription, création de compte dédié aux enfants, … en autres. Avec plus de 35 millions de comptes utilisateurs, des milliards de données clients collectées chaque jour, une grosse machine comme la BBC a aussi des challenges organisationnels dans l’adoption d’une culture data. Intéressant de voir qu’une entreprise de cette envergure inscrit totalement le web analytics (et donc son fournisseur) dans sa stratégie globale d’entreprise.

Scrabble

Saurez-vous épeler les noms  de célébrités (US) ? Petit Gyllenhaal test, avec data viz en bonus :

Spell celebrity name data viz

 A très vite sur les Internets !

Crédits:

Photo by Reza Rostampisheh on Unsplash

Author

Responsable éditorial. Bernard est en charge de la stratégie de contenus pour AT Internet. Il possède une expérience de 10 ans dans le domaine du Content Marketing. Ses sujets de prédilection : le data marketing, les stratégies d'Inbound, la communication éditoriale web et les digital analytics.

Comments are closed.