Article-Markus-vollmert2

Luna-park est une société fondée en 1998 par Markus et Christian Vollmert qui propose des services d’optimisation online. Elle conçoit pour ses clients des stratégies d’optimisation pour tous leurs canaux online avec un focus particulier sur le référencement naturel, payant, les web analytics et la formation.

Comment êtes-vous devenu web analyste ?

J’ai un diplôme en linguistique informatique. Quand nous avons lancé la société en 98 notre mission première était de fournir des services d’optimisation du référencement. Une des principales questions était ensuite de déterminer l’impact de ces optimisations : combien de trafic additionnel ont-elles généré ? Nous nous basions sur l’analyse des logs serveurs pour cela à l’époque, c’était beaucoup plus technique qu’aujourd’hui. J’avais appris à l’administrer des serveurs sous Unix pendant mes études et cela s’est avéré très utile ! J’ai observé un changement culturel important il y a 4 ans quand Internet est devenu le media n°1 à la place des canaux classiques comme la presse ou la TV. Le reporting est devenu un sujet de plus en plus important avec des outils de plus en plus sophistiqués, plus de possibilités et aussi des informations plus pertinentes.

Qui sont vos clients ?

Une grande variété de sociétés incluant des portails corporate avec des sites dédiés à 50 ou 60 départements différents, des sites de tourisme etc. En termes de web analytics notre clientèle est plutôt faite de grosses entités qui ont besoin de prestations de reporting ou d’implémentation (ou des deux). Cependant nous comptons davantage de demandes de reporting car la plupart des fournisseurs de solutions excepté Google Analytics proposent des packs d’implémentation. Nos points d’entrées sont généralement les responsables marketing. Dans les plus grosses sociétés le responsable du site web fait le lien avec le marketing, la communication et les services informatiques. Quelque fois nous aidons cette personne à traduire les besoins marketing en termes techniques pour l’implémentation à destination des agences externes ou des développeurs.

Citation-M-vollmert

Quels sont leurs besoins ?

Certains clients veulent un rapport complet avec nos analyses et de nouvelles recommandations à implémenter. Certaines demandes tournent plus autour de l’utilisation de l’outil.  Cela dépend vraiment des clients. Au premier abord, certains projets nécessitent seulement un audit,mais une fois que nous avons fait notre présentation les clients ont des questions supplémentaires et nous demandent des recommandations d’optimisation. Nous pouvons aussi les aider à identifier quelles variables tracker pour mesurer tel ou tel objectif.  Il y a un point commun à tous les projets : nous avons une approche pédagogique. Nous nous assurons que nos clients acquièrent une meilleure connaissance et une meilleure compréhension de leurs données.

Comment est organisée l’activité web analytics dans votre société ?

Nous avons des techniciens support qui répondent aux questions générales sur le web analytics. Un chef de projet web analytics est en général identifié comme point d’entrée luna-park pour chaque projet. Les chefs de projet gèrent aussi bien des projets SEO que web analytics. Pour des projets plus importants ou plus spécifiques nous pouvons aussi être amenés à mettre en place une équipe dédiée avec plusieurs compétences business en accord avec les besoins du projet.

Quels sont vos challenges au quotidien ?

Arriver à montrer ce que les web analytics peuvent vraiment apporter et comment les outils peuvent aider nos clients dans leurs tâches quotidiennes. Beaucoup de clients qui viennent nous voir utilisent déjà un outil de web analytics mais il est souvent mal implémenté ou depuis trop longtemps, ou encore l’outil ne comporte que les fonctions basiques. Beaucoup de clients n’utilisent la plateforme qu’à 15% de ses capacités ! Cela prend du temps d’expliquer les bénéfices d’une nouvelle implémentation qui apparait souvent comme onéreuse. Nos clients ont du mal à perçevoir que le coût investi leur procurerait une bien meilleure compréhension de leurs données et que toutes les optimisations qui en découleraient leur seraient vraiment profitables. Je m’aperçois cependant que les gens sont de plus en plus matures : les web analytics arrivent de plus en plus tôt dans leur liste de tâches. Les web analytics sont complexes car ils ne peuvent pas être gérés en dehors du projet principal du fait qu’ils sont liés à beaucoup d’aspects différents ! Ils doivent être intégrés à la réflexion initiale ce qui n’est pas encore systématiquement le cas.

Comment voyez-vous le futur du web analyste ?

Il me semble que les web analytics et le SEO sont des aspects intégrés très tôt et de mieux en mieux dans les projets, et cela me rend très optimiste. Cela évite d’implémenter et ré-implémenter et surtout cela décuple des capacités de chaque outil. Le multidevice est également un des plus gros challenge pour le futur. Mon PC de bureau, Iphone, tablette etc. Comment allez-vous connecter votre historique, vos marque-pages et vos comportements dans vos outils de web analytics ? Ce concept promet d’intéressantes perspectives en termes d’implémentation et d’intégration de données.

Quel a été votre plus grand succès en tant que web analyste ?

La chose la plus satisfaisante arrive une fois que vous avez fouillé les données, préparé votre réunion et présenté vos recommandations. C’est d’entendre votre client vous dire qu’il va en tirer profit.

Quels écueils avez-vous rencontré au cours de votre carrière de web analyste ?

Très souvent les web analytics ne sont pas réellement utilisés par les clients pour apporter de la compréhension mais juste pour avoir des chiffres à manipuler : ils ne servent pas à optimiser des campagnes et des pages web. Au lieu de ça les clients font appel à des consultants, des études de marché, ou encore des intuitions ! Quelquefois l’expérience suffit mais c’est quand même beaucoup plus simple d’utiliser les données !

Avec le recul, quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut démarrer dans les web analytics ?

Vous devez être conscient que ce travail implique beaucoup de pédagogie : orale et écrite. Vous devez aimer cela. Si ce qui vous intéresse c’est uniquement la manipulation des données, ce métier n’est pas fait pour vous ! Il nécessite aussi des talents de traducteur pour transposer des idées et des besoins en langage technique et en rapports qui répondent aux questions posées. La fonction de web analyste est importante. La culture de la donnée a évolué mais les personnes qui comprennent réellement les données extraites d’un site web restent peu nombreuses. Avec le multidevice de nouveaux challenges analytiques se profilent, et il est illusoire de croire qu’il existera un jour un outil unique avec lequel vous pourrez tout comprendre. Il y aura toujours de nouvelles technologies et de nouveaux services nécessitant le savoir-faire humain pour comprendre et tirer profit de la donnée.

Merci beaucoup Markus ! Nous travaillons ensemble depuis des années et nous sommes des fervents adeptes de vos actions en Allemagne et de tous les efforts que vous déployez pour répandre la bonne parole. Vous faites résolument partie des personnages clés qui comptent dans le monde du Digital Analytics !

Author

Responsable Marketing Corporate Diplômée du « Msc in Multimedia » de l’Université du Gloucestershire, Xabina possède plus de 10 ans d’expérience en marketing et management de projet dans les nouvelles technologies . En 2008, elle rejoint l’équipe AT Internet en tant que Responsable Marketing Produit. Elle participe alors activement au développement et à la promotion des produits et des marques AT Internet. Aujourd’hui Responsable de l’équipe Corporate Marketing, Xabina est en charge des stratégies de communication d’AT Internet, sur différents canaux et ce, pour 5 pays."

Comments are closed.