Définitions métriques web analytics

Les solutions Web analytics d’aujourd’hui offrent une multitude d’outils de mesure avec des options d’analyse complètes. Visiteurs identifiés, Visiteurs uniques, Visiteurs, Visites, Pages vues ou Chargements n’en sont qu’une infime partie. À première vue, ces mesures standard semblent très semblables ou même interchangeables, mais elles disent toutes quelque chose de différent. Pour vous aider à y voir plus clair, cet article présente brièvement les métriques standard les plus importantes ainsi que leur signification dans l’Analytics Suite d’AT Internet.

Visiteurs / Visiteurs uniques / Visiteurs identifiés:

Visiteur

Le terme « visiteur » désigne un utilisateur qui visite un site Web. Cependant, un visiteur n’est pas considéré comme une seule personne mais comme un navigateur ou un terminal. Un seul utilisateur peut, par exemple, accéder à un site web via différents navigateurs (comme Google Chrome, Firefox ou Microsoft Edge), différents ordinateurs (au travail et à la maison) ou différents terminaux (smartphone et ordinateur portable).

Si un visiteur visite une page une fois le matin et une autre fois le soir, cet utilisateur est compté comme un seul visiteur avec deux visites. Ce même utilisateur sera considéré comme un visiteur différent s’il revient sur le site le lendemain. Si l’on veut qu’un visiteur qui revient un autre jour ne soit compté qu’une seule fois, il faut s’intéresser à la métrique visiteurs uniques.

Visiteur unique

La mesure des visiteurs uniques est basée sur les cookies. Un cookie est un fichier mis en place sur un navigateur qui contient un identifiant anonyme. Cet ID peut être utilisé pour identifier de façon unique un navigateur.

En raison de cette méthode de mesure (qui est à la base de tous les systèmes analytics actuels), des inexactitudes peuvent se produire. Par exemple, un navigateur peut refuser l’implémentation de cookies ou un utilisateur peut décider de les supprimer.

Dans la majorité des cas cependant, un terminal possède un cookie et est inclus dans le calcul des visiteurs uniques.

Dans l’Analytics Suite, nous faisons la distinction entre les visiteurs uniques qui acceptent les cookies et les visiteurs uniques qui n’acceptent pas les cookies. Cette dernière catégorie de visiteurs peut être déterminée sur une période d’une journée à l’aide de la méthode des empreintes digitales. Le nombre total de visiteurs uniques est donc la somme de ces deux types de visiteurs uniques.

Dans l’Analytics Suite d’AT Internet, vous trouverez l’analyse des visiteurs uniques dans la section User Insights. Vous pouvez y évaluer la fréquence des visites, le taux de rétention ou les terminaux utilisés.

Visiteurs, visiteurs cumulés, visiteur uniques exemple

Les visiteurs uniques sont identiques aux visiteurs sur une base quotidienne (Jour 1 : Visiteurs uniques = Visiteurs = 3). Si l’on considère maintenant une période de plusieurs jours, on obtient 8 Visiteurs (3+1+2+2+2, les Visiteurs des jours sont additionnés), et 3 Visiteurs uniques (dédupliqués).

Dans l’Analytics Suite, les visiteurs uniques peuvent également être analysés sur plusieurs sites Web (niveau 1).

Visiteur identifié

Les visiteurs identifiés sont mesurés grâce à un identifiant unique qui est envoyé dans le marquage au moment de la connexion à un espace authentifié (login + mot de passe) et sont communs aux différentes plate-formes (ordinateur, tablettes, smartphones…). C’est cet identifiant unique qui permet les analyses cross-devices disponibles dans le module User Insights de l’Analytics Suite.

Les visiteurs identifiés ne doivent donc pas être assimilés aux visiteurs uniques. Une identification unique d’un utilisateur unique sur différents terminaux et navigateurs n’est possible que si l’utilisateur s’identifie activement. Ceci est possible par le biais d’une connexion et peut ensuite être analysé à l’aide de la métrique « Visiteur identifié ».

Visites, pages vues:

Visite

Une visite est définie comme une consultation d’un site Web où au moins une page a été chargée. Les visites dénotent un processus continu d’utilisation d’un site Web et ne doivent pas être confondues avec le nombre de visiteurs, car un visiteur peut effectuer plusieurs visites d’un même site.

Il convient toutefois de noter que la période pendant laquelle chaque visite n’est comptabilisée qu’une seule fois peut varier considérablement.

AT Internet calcule cette métrique de cette façon : si un visiteur n’effectue pas une nouvelle action dans les 30 minutes, une visite est considérée comme terminée. Le nombre de visites d’un site Web est exprimé par rapport à une période spécifique (jour, semaine, mois, …).

La visite est fondamentale pour la préparation de la plupart des analyses. La visite vous fournit des informations sur la navigation (page initiale, contenu consulté, page de sortie) et le comportement (durée, chargements/vues de la page, taux de rebond, etc.).

Cette illustration montre deux visites sur cinq pages avec toutes les informations associées :

Visites, Visiteurs Pages vues

Il existe différents types de visites :

  • Nombre total de visites : Nombre total de visites au cours d’une période donnée
  • Visites entrantes : Visites avec au moins deux pages consultées
  • Visites à rebond : visites avec une seule page consultée

L’Analytics Suite peut également évaluer les visites sans chargement de pages, par exemple si un utilisateur n’a vu qu’un seul élément publicitaire.

Limites de la métrique « Visite ».

Imaginons qu’un utilisateur visite puis quitte un site web en éteignant son ordinateur ou en changeant de site. 20 minutes plus tard, il revient sur le premier site : il sera toujours considéré comme étant dans la même visite, ce qui signifie qu’une seule visite sera comptée. Par contre, si un visiteur accède à un site web par Microsoft Edge et revient sur le site via Firefox 10 minutes plus tard, deux visites seront comptées car l’utilisateur ne sera pas identifié comme le même visiteur (le cookie varie d’un navigateur à un autre).

Une visite n’est pas automatiquement fermée lorsque le navigateur est fermé. Dans le domaine du digital analytics, il n’est malheureusement pas possible de déterminer l’heure exacte de sortie du site, car l’utilisateur ne peut pas envoyer aux serveurs un message spécifique indiquant qu’il a quitté le site.

Ce problème affecte toutes les solutions web analytics.  Ainsi, comme le suggère le DAA (Digital Analytics Association), AT Internet met fin à une visite après 30 minutes d’inactivité mais cette durée est paramétrable en fonction des besoins du site. Ceci se produit indépendamment du verrouillage du navigateur.

Dans l’Analytics Suite d’AT Internet, une seule source de trafic est affectée à une visite, ce qui est unique et immuable. Cela signifie que la première source d’une visite ou l’initiateur de la visite est valable pour toute la durée de la visite.

Une page vue correspond au chargement d’une page d’un site web ou d’une application. Chaque page vue génère un hit qui est envoyé à AT Internet. Chacune de ces occurrences augmente la métrique « pages vues » de 1. Le graphique suivant illustre son principe de fonctionnement :

Visite, chargement, hit

1 L’Utilisateur demande à charger une page sur le serveur hôte du Site.

2 Ce serveur renvoie le contenu de la page (images, textes, etc. et le code JavaScript de la balise AT Internet).

3 La balise JavaScript est exécutée sur l’ordinateur de l’utilisateur en ligne et recueille des informations.

4 La balise demande une image sur le serveur AT Internet et transmet les informations collectées comme paramètres.

5 Le serveur AT Internet renvoie l’image demandée (1 pixel x 1 pixel, transparents).

Si deux tags étaient placés sur la même page, chaque chargement de cette page serait compté deux fois.

En résumé :

Visite

Une visite est le parcours d’un utilisateur sur le site ou sur l’application. Une visite contient une ou plusieurs pages vues. Dès qu’un utilisateur est inactif pendant 30 minutes parce qu’il a quitté le site ou qu’il est resté sur la même page, une visite est considérée comme terminée.

Visiteur

Un visiteur est un utilisateur d’un site web. Si un visiteur visite une page plusieurs fois par jour , avec des interruptions de plus de 30 minutes, AT Internet le considère comme un visiteur unique ayant généré plusieurs visites. Si un visiteur visite le site web sur deux jours différents, il sera compté comme deux visiteurs. Si le cookie AT Internet est supprimé après chaque visite, ce visiteur est considéré comme un nouveau visiteur pour chaque nouvelle visite.

Visiteur unique

Sur une seule journée, les visiteurs uniques correspondent à la définition des visiteurs « normaux ». Cependant, si vous regardez une période de plus d’un jour, ces valeurs diffèrent grâce à la reconnaissance des cookies. Si un visiteur possède un cookie sur son navigateur et visite le site 2 fois à des dates différentes, ce visiteur sera reconnu comme un visiteur unique et compté une seule fois dans la période d’analyse.

Exemple imagé :  Une visite sur un site web peut être comparée à une visite à un hôtel : un client (visiteur unique) peut être le client d’un hôtel plusieurs fois au cours d’un mois (visiteur) et peut entrer et sortir de l’hôtel plusieurs fois pendant un séjour (plusieurs visites). Dans l’hôtel, le client se déplacera dans différentes pièces (pages vues).

Portée brute :

La portée brute se réfère à la somme des contacts réalisés par un média publicitaire pendant période donnée sur un groupe cible. Elle ne tient pas compte du fait que certaines personnes ont pu être en contact avec le media à plusieurs reprises, puisque, contrairement à la portée nette, chaque contact est compté. La portée brute ne dit donc rien sur le nombre exact de personnes touchées.

La portée brute dépend des informations à déterminer. En voici quelques exemples :

  • Portée brute d’un site Web > Nombre de Visites
  • Portée brute d’une bannière publicitaire > Nombre de chargements de la bannière
  • Portée brute d’un article sur un site web > Nombre de pages vues (ou chargements)

Portée nette :

La portée nette fait référence au nombre de personnes qu’un média publicitaire atteint au moins une fois au cours d’une certaine période d’évaluation. Elle est exprimée en valeur absolue ou en pourcentage de la population. Tandis que la portée brute compte tous les contacts, la portée nette déduplique les contacts doubles ou multiples pour ne donner que le nombre « exact » de personnes touchées par une publication.

Dans notre Analytics Suite, la portée nette correspond à la valeur des visiteurs uniques.

Plus que des mesures : des indicateurs-clés de performance (KPI)

Vous connaissez maintenant quelques-uns des indicateurs-clés les plus importants pour l’analyse web. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article plus détaillé sur les métriques analysées dans l’Analytics Suite 2.

Besoin de conseils pour définir les métriques les plus pertinentes par rapport à vos objectifs ? Grâce à notre guide téléchargeable gratuitement, vous apprendrez à définir et à analyser les bons KPI’s en fonction de votre stratégie digitale :

Livre blanc KPI définir et agir

Author

La Rédaction - DA Blog L’équipe éditoriale AT Internet et tous les contributeurs du blog travaillent conjointement à la rédaction d’articles originaux sur le Digital Analytics. Pour nous proposer des sujets, des contenus ou réagir à nos articles, contactez la rédaction."

Comments are closed.